Publié le

Fontanalba

Fontanalba

Fontanalba Dans sa quête de flore sauvage, le botaniste anglais Clarence Bicknell s’aventure dans les montagnes voisines de la Riviera. Passioné par les espèces florales alpines, il débute en 1905 la construction d’une maison sur un terrain appartenant aux Comtes Alberti della Briga sur le vallon de Fontanalba. Cette maison de style typique colonial Anglais deviendra sa résidence d’été et la base de ses expéditions botaniques. Ce lieu dont il orna les murs de peintures florales reste aujourd’hui le témoin de sa fascination pour la richesse botanique unique de cette région: “Aucune parcelle de ce terrain ne peut demeurer inconnue par un randonneur chevronné, avec l’aide d’une calèche, lors d’une excursion d’une journée; à l’aube d’une matinée d’été, on se retrouve parmi les Mélèzes, les Gentianes et les Edelweiss, et le soir en bord de mer, on cueille Oleander et Pancrace. Il est difficile d’imaginer une région semblable par la dimension, habitée d’une flore aussi riche et variée. Après quelques dix années d’expéditions botaniques, j’ai rassemblé plus de 1.700 espèces de plantes vasculaires.” Clarence Bicknell (1842 – 1918)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *